Comment puis-je m’inscrire à une formation ?
Par notre Site Internet uniquement… Faites votre choix dans notre calendrier de formations, relisez très attentivement le contenu précis de chaque formation pour déterminer si c’est celle qui vous convient, cliquez ensuite sur l’onglet « je me pré-inscris à la formation» et laissez-vous guider ! Nous ne prenons aucune inscription ou pré-inscription par mail ou téléphone.
Combien de temps à l’avance faut-il s’inscrire ?
Nous prenons les inscriptions jusqu’à la veille du stage, s’il reste de la place. Mais toutes nos formations sont complètes plusieurs mois avant leur démarrage et les demandes dépassent nos capacités d’accueil… Mieux vaut donc vous inscrire via l’onglet de pré-inscription sur ce site dès la parution du programme !
Je pratique déjà le jardinage ou le maraîchage. Je me forme seul, par des lectures notamment. Une formation me sera-t-elle vraiment utile ?
Heureusement que l’on peut apprendre seul, et les livres sont d’excellents compagnons ! Mais le jardinage, et plus encore le maraîchage, sont des arts complexes, exigeant de faire correspondre connaissances théoriques et pratiques. Tout connaître dans la tête ne signifiera nullement savoir appliquer ! Une bonne formation peut donc représenter beaucoup de temps (des années ?) et beaucoup d’efforts de gagnés avant d’atteindre un jardin productif en toutes saisons. Nos formations enseignent aussi des techniques que l’on ne trouve pas pour l’instant dans la littérature française.
La permaculture représente-t-elle une vraie différence par rapport aux autres approches du jardin ?
La permaculture n’est absolument pas une méthode de jardinage ni maraîchage : c’est un système conceptuel s’inspirant de la nature et pouvant être appliqué potentiellement à la plupart des créations humaines. La permaculture peut vraiment inspirer un art de vivre en harmonie avec la planète ! Sa découverte peut contribuer à embellir votre vie en mettant vos actes en cohérence avec vos aspirations. Concernant les applications de la permaculture à un jardin ou une ferme, nous sommes persuadés que c’est l’approche contemporaine la plus innovante. Un jardin ou une ferme conçus selon les principes de la permaculture peuvent devenir une oasis de vie, de biodiversité, un lieu fécond et beau où l’être humain a sa place, pour son plus grand bonheur. Voilà pourquoi nous enseignons diverses techniques de maraîchage qui s’inscrivent dans un cadre permaculturel, et respectent les principes de ce système conceptuel.
Je suis complètement débutant(e) : puis-je m’inscrire à la formation maraîchage bio permaculturel ?
Comme vous l’avez lu dans le descriptif de cette formation, elle s’adresse aux personnes ayant déjà une bonne expérience du maraîchage ou du jardinage (nous ne vous y apprendrons pas par exemple comment semer des carottes ou repiquer des salades). Si vous êtes en phase d’interrogation, de volonté de transition, si vous voulez savoir si ce métier est pour vous, alors c’est la formation « La microferme permaculturelle » qu’il vous faut. Et si votre projet est déjà concret, vous pouvez suivre le programme « Jardinier-maraîcher », afin de comprendre le métier et d’y appliquer la permaculture. Attention, il vous faudra étudier par vous-même et faire des stages dans des fermes, ou faire un BPREA, afin d’acquérir les connaissances de bases du maraîchage.
A l’issue d’une formation, pourrais-je me lancer seul(e) ?
A créer une ferme et à en vivre, probablement pas : cela dépend de votre parcours et de vos compétences. Nous n’avons pas la prétention de donner toutes les clés en une formation courte ! Créer une exploitation agricole est une aventure complexe et difficile, aux multiples facettes. En fonction de vos aspirations, il vous faudra acquérir des compétences très diverses et piloter un programme de formations personnalisé. Divers organismes peuvent vous épauler au long de ce parcours (GRAB, ADEAR, Chambres d’Agriculture). Les échanges et discussions autour des projets des stagiaires font partie intégrante de la plupart de nos formations.
Je souhaite me lancer dans le maraîchage, mais j’ai très peu de moyens. J’hésite à investir dans une formation…
Ne pas prendre le temps de se former est… le plus court chemin vers l’échec ! Investir dans votre formation est essentiel, indispensable (à la Ferme du Bec Hellouin ou ailleurs : BPREA, Ferme de Sainte Marthe, etc). Une formation de qualité permet de concevoir une ferme mieux adaptée, d’économiser des investissements inutiles et surtout de devenir plus vite productif. Le coût d’une semaine de formation sera amorti par une seule culture réussie ! Surtout, ne vous lancez pas sans expérience dans ce métier réputé être le plus difficile de l’agriculture. Pensez aussi à réaliser un ou plusieurs stages de longue durée chez des maraîchers professionnels expérimentés.
Mes frais de formation peuvent-ils être pris en charge par un organisme ?
Oui, pour certains dispositifs : VIVEA, OPCA de la branche dont vous dépendez, CIF, Pôle Emploi, AIF de votre Conseil Régional, mais pas systématiquement… Et la décision de prise en charge ne dépend pas de nous mais de l’organisme qui vous financerait. Vous pouvez même faire la demande auprès de votre employeur. Nous pourrons vous renseigner au cas par cas. Si vous souhaitez nous demander un devis, merci de procéder à la pré-inscription sur ce site, puis, de nous envoyer un mail de demande de devis en précisant : – Le(s) nom(s) de(s) la formation(s) et la(les) date(s) choisie(s), – Vos coordonnées complètes (y compris votre numéro de téléphone), – Le nom et les coordonnées de l’organisme financeur (merci de leur demander si les frais d’hébergement sont pris en charge et doivent apparaître sur le devis). Attention, comme la permaculture n’est pas encore une discipline reconnue par l’enseignement ou la formation professionnelle, aucune de nos formations ne figure au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles) et nous n’avons pas de numéro CPF. N’hésitez pas à vous renseigner déjà en amont pour savoir si ce fait bloque un éventuel financement. Nous avons tout de même fait les démarches et nos formations sont inscrites sur le site du CREFOR Haute-Normandie : http://offredeformation.crefor-hn.fr/recherche_result.jsp?type=afm et ont récemment reçu la validation de tous les critères de financement sur DataDock : https://www.data-dock.fr/?q=node/155. Aussi les délais d’instruction des dossiers par les organismes sont longs et certains crédits épuisés en cours d’année… N’attendez pas la dernière minute pour poser votre demande !
Vos formations délivrent-elles un diplôme officiel ?
Non ! La permaculture est un sujet émergeant en France. Un jour très proche elle sera enseignée et reconnue officiellement comme c’est le cas dans certains pays. A la Ferme du Bec Hellouin, nous cherchons avant tout à vous proposer des formations denses et 100 % utiles – les formations que nous aurions rêvé de trouver en nous lançant dans cette aventure ! Nous vous délivrerons par contre bien évidemment des attestations de présence. En 2018, nous proposons un catalogue de formations centré sur quelques formations professionnelles, afin, notamment, de nous consacrer à la rédaction d’un manuel pratique qui décrira l’ensemble des techniques que nous utilisons. De ce fait, nous ne proposons plus de CCP.
Qu’est-ce que le Cours de Conception en Permaculture ?
C’est l’équivalent français du Permaculture Design Course, cursus de formation élaboré par Bill Mollisson, fondateur de la permaculture. Il s’agit d’un cursus de 72 heures de formation au minimum, couvrant de manière holistique les principales thématiques de la permaculture. Il vise en premier lieu à transmettre les outils de design permaculturel. En France, il est enseigné par des personnes certifiées dont vous trouverez les coordonnées et dates de stages sur le site internet de l’UPP (Université Populaire de Permaculture).
J’ai entendu parler du Diplôme de Permaculture Appliquée, c’est quoi ?
Il s’agit du cursus de formation suivant le CCP. Il s’étale sur une durée de deux à cinq ans et à pour objectif de faire de vous un « professionnel » de la permaculture, capable d’accompagner des projets, de réaliser des designs et d’enseigner le CCP. Seuls les titulaires du DPA sont habilités à délivrer le CCP. Durant ce parcours, l’étudiant est accompagné par un tuteur, ou coach, lui-même permaculteur aux compétences reconnues. L’étudiant construit avec lui un parcours d’acquisition de compétences multiples, éminemment personnalisé. Il réalise au fil des ans un portfolio comprenant une dizaine de designs et réalise un mémoire sur un thème de recherche. La validation du DPA se fait lors d’une présentation devant au moins deux titulaires du diplôme. Pour plus d’informations, voir le site de l’Université Populaire de Permaculture.
Puis-je être hébergé sur place ?
ans la mesure des places disponibles, oui. En vous pré-inscrivant vous saurez quels hébergements sont encore à votre disposition. Au besoin, nous pouvons vous indiquer les adresses des campings, gîtes et chambres d’hôtes de la région. Les stagiaires qui dorment sur place dans leur véhicule dans l’enceinte de la Ferme règleront la prestation « camping ». Si vous êtes complètement autonome pour vos douches et sanitaires, nous vous conseillons de vous garer à l’ancienne gare du Bec Hellouin, au bord de la voie verte. Pour des questions de sécurité, il ne sera pas possible de rester garés à proximité de la Ferme le long de la route.
Et pour les repas ?
La cuisine est bio, issue pour l’essentiel des produits de la ferme, et végétarienne. Nous espérons faire découvrir à ceux qui n’en ont pas encore fait l’expérience à quel point une cuisine végétarienne peut être savoureuse ! Il y a un lien évident entre le jardinage et la cuisine et – ce n’est un secret pour personne – la qualité des repas est un facteur important dans la réussite d’un stage ! Nos légumes sont recherchés par quelques uns des meilleurs restaurants français. Déjeuners et dîners sont préparés par Fabien, notre chef. Les stagiaires préparent le petit déjeuner, mettent la table et débarrassent. Des boissons chaudes sont à disposition matin et après-midi. Nous ne servons pas d’alcool.
Comment se passe la vie du groupe durant la formation ?
La réussite d’un stage dépend bien sûr des organisateurs, mais aussi de chaque participant ! Nous cherchons à favoriser une ambiance conviviale, détendue, studieuse également. Une participation active des stagiaires est demandée pour prendre soin de l’éco-centre et de la vie du groupe. Chaque stagiaire participe quotidiennement, pendant une heure environ, à un service : ménage, vaisselle, préparation d’infusions, « gardien du temps »… Cette participation ne doit pas être perçue comme une « corvée », mais comme une contribution apportée à l’ensemble du groupe. Les échanges entre les participants, d’horizons très divers mais généralement très motivés, sont une source d’enrichissement indéniable.
Organisez-vous un co-voiturage ?
Nous ne pouvons nous charger nous-mêmes de son organisation. Nous vous adresserons un mail environ un mois avant le début de chaque session de formation avec, entre autres, la liste des participants et les coordonnées complètes de chacun. A vous de prendre contact avec les personnes dont l’itinéraire peut vous arranger.
Et si je ne suis pas en bonne santé ?
Encore une fois, tout se fait dans le respect de chacun. C’est à vous d’estimer si votre état de santé vous permet raisonnablement de participer à nos formations, et ensuite de juger de ce que vous pouvez faire.
La formation est-elle fatigante ?
Les formations ayant lieu sur une ferme, nous estimons que la grande valeur ajoutée est de tenter de vous montrer au mieux en quoi peut consister notre activité. Nos formations sont denses et peuvent être fatigantes, surtout si vous n’êtes pas habitué au travail de la terre. Nous estimons en effet pour toutes les formations que l’intégration des connaissances se fait beaucoup plus facilement quand on a l’occasion de pratiquer ne serait-ce que quelques heures par jour. Se mettre les mains dans la terre est aussi l’occasion d’un bon bol d’air et c’est un excellent anti stress ! Chacun travaille dans la limite de ses forces et de son désir, il n’y a aucun esprit de compétition. Nous n’avons encore jamais trouvé de stagiaire endormi dans les jardins…
La Ferme du Bec Hellouin, c’est quoi au juste : une ferme ? Un organisme de formation ?
Une ferme ! Nous tenons beaucoup à ce qu’elle le reste. C’est l’un des seuls lieux en Europe où l’enseignement de pratiques agricoles novatrices se réalise au cœur d’une vraie ferme en production – plus en prise avec les réalités du métier qu’un simple espace de démonstration. La Ferme du Bec Hellouin est aussi un lieu expérimental et de recherche, dans le cadre des programmes d’études menés avec différents partenaires scientifiques. Le site voit donc cohabiter une activité de production agricole, de pédagogie et de recherche. On peut y ajouter l’essaimage, par l’accompagnement de nombreuses personnes, projets et institutions. Au quotidien, cette pluri-activité est souvent un casse-tête pour nous, mais elle nous met en capacité de vous proposer une formation plus riche, reposant sur une expérience diversifiée. Quant aux formations, elles sont gérées administrativement par l’Ecole de Permaculture du Bec Hellouin, organisme de formation que nous avons créé, car une exploitation agricole doit impérativement vivre de la vente de sa production et nous tenions à ce que la Ferme du Bec Hellouin reste une authentique ferme. Un partenariat unit donc la Ferme du Bec Hellouin – le support des formations – et l’Ecole de Permaculture du Bec Hellouin, la structure qui gère ces formations.