L'Institut Sylva

Qui sommes nous ?

L’Institut Sylva est une association loi 1901 créée en 2012 dont l’objectif est de soutenir les programmes de recherches-actions développés à la Ferme biologique du Bec Hellouin et ailleurs, en partenariat avec diverses institutions, afin d’expérimenter et d’évaluer des pratiques innovantes en matière d’agriculture biologique et de permaculture. Outre la modélisation et la conception de systèmes agricoles et agroforestiers innovants et durables, l’Institut Sylva participe également à l’accompagnement et à la formation de porteurs de projets (production et diffusion de connaissances) ainsi qu'à l’échange de bonnes pratiques.

Programme de recherches-actions 2015-2018 :
« La microferme permaculturelle et la forêt-jardin »

Le programme de recherches-actions 2015-2018 « La microferme permaculturelle et la forêt-jardin » est piloté par l’Institut Sylva à la Ferme du Bec, en partenariat avec l'Unité Mixte de Recherche SAD-APT de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) AgroParisTech et le GRAB (Groupe de Recherche en Agriculture Biologique).

Dans une ferme comme celle du Bec Hellouin, performance économique et performance écologique semblent étroitement liées. Comment un jardin-maraîcher aussi petit peut-il soutenir durablement un tel niveau de production ? Tel est le point de départ de ce nouveau programme de recherche-action qui propose d’étudier la durabilité de deux systèmes agroécologiques bio-inspirés : la microferme permaculturelle d’une part et la forêt-jardin d’autre part.

télécharger la plaquette de présentation

télécharger la plaquette de présentation

Le Comité Scientifique

Un Comité Scientifique composé de nombreux experts scientifiques et techniques nous accompagne. Le dernier Comité Scientifique annuel de l’Institut Sylva s’est réuni le 25 novembre 2016. Plus de trente membres, agriculteurs, techniciens et chercheurs, étaient présents. En fin de journée, nous avons organisé une table-ronde avec Philippe DESBROSSES, François LEGER, François WARLOP, Nicolas VEREECKEN et Kevin MOREL : « Comment les travaux menés à la Ferme du Bec Hellouin pourraient inspirer un nouveau modèle agricole ? Quels freins et quels leviers possibles ? ».


Visionnez la vidéo de cette table ronde

Les publications de l’Institut Sylva

Dernières publications

Institut Sylva
L’économie d’une microferme, données technico-économiques en maraichage biologique en france 2017
Analyse des sols de la Ferme biologique du Bec Hellouin par Claude et Lydia Bourguignon 2016
Création d’une forêt-jardin sur petite surface
Rapport sur les outils 2017
Kit d'auto-construction de la Campagnole

I. La microferme permaculturelle : allier performance économique et performance écologique

  • OBJECTIF N°1 : Comprendre et décrire le fonctionnement de la microferme

    Analyse des sols de la Ferme biologique du Bec Hellouin par Claude et Lydia Bourguignon 2016
    L’économie d’une microferme, données technico-économiques en maraichage biologique en france 2017
    Rapport sur les outils 2017
  • OBJECTIF N°2 : Evaluer l’impact de la conception permaculturelle de la microferme sur la biodiversité

    Poster des premiers résultats de l’étude sur les abeilles sauvages 2016
    Projet d’étude, approche faunistique de la Ferme du Bec Hellouin 2016
  • OBJECTIF N°3 : Evaluer l’impact de la conception permaculturelle de la microferme sur la séquestration du carbone (sols, arbres).

II. La forêt-jardin : une nouvelle forme d’agroforesterie pour l’agriculture de demain

Création d’une forêt-jardin sur petite surface

 

 

Programme de recherche 2011-2015 :
« Maraîchage biologique en permaculture et performance économique »

Le programme de recherche 2011-2015 était piloté par l’Institut Sylva, à la Ferme du Bec, en partenariat avec l'Unité Mixte de Recherche SAD-APT de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) AgroParisTech.

Cette étude a montré qu’une micro-agriculture bio-intensive et inspirée de la permaculture, pratiquée de manière presque exclusivement manuelle sur une petite surface, peut atteindre une productivité insoupçonnée jusque-là.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le rapport final qui synthétise cette étude, ainsi que les rapports intermédiaires.

Publications

Maraîchage biologique permaculturel et performance économique Rapport Final
Novembre 2015
Permacultural Organic Market Gardening and Economic Performance
Status Report #2
July 2013
Maraîchage biologique permaculturel et performance économique Rapport d’étape n° 4
Décembre 2014
Maraîchage biologique permaculturel et performance économique Rapport d’étape n° 3
Janvier 2014
Maraîchage biologique permaculturel et performance économique Rapport d’étape n° 2
Juillet 2013
Recherche d’outils innovants en faveur de la micro-agriculture permaculturelle
Etude des associations de culture : designing intercropping in vegetables, scope for improvements. A case study implemented at Bec Hellouin Farm
Une ferme maraîchère biologique viable sans motorisation? Le cas d’une approche holistique inspirée par la permaculture
Can an organic market garden without motorization be viable through holistic thinking? The case of a permaculture farm (paper/article)
Can an organic market garden without motorization be viable through holistic thinking? The case of a permaculture farm (poster)
Comment aborder les choix stratégiques des paysans alternatifs ? Le cas des microfermes maraîchères biologiques en France (version académique)
Aspirations, stratégies et compromis des microfermes maraîchères biologiques (document de diffusion)
Le point sur les expérimentations menées à la Ferme du Bec Hellouin
Juillet 2012
Projet de recherche Maraîchage biologique en permaculture et performance économique

Autres publications

La thèse de Kevin Morel sur la viabilité des microfermes maraîchères biologiques, menée sur 20 microfermes au Nord de la Loire dont la Ferme du Bec-Hellouin, a été présentée et soutenue à Paris le 15/12/2016."

Kevin Morel est actuellement en train de travailler sur un document de diffusion des résultats, en illustrant les résultats par des cas concrets. Ce rapport sera aussi enrichi de nombreuses discussions avec des maraîchers, des porteurs de projets et des conseillers/animateurs agricoles. Il sera disponible à la fin du printemps 2017. En attendant, vous pouvez déjà consulter le document de travail

La vidéo de soutenance de sa thèse est accessible ici.

Une présentation de diffusion des résultats vers un public agricole lors de la journée "La Terre est notre métier" à Retiers est accessible ici.